JNDA : Femmes de la diaspora

Au cours du 20ème Siècle, la place de la femme dans la société a subi des bouleversements dans de nombreux domaines sur le plan professionnel , politique et familial. Par conséquent l’on se demande si la place de la femme a réellement évoluée ou si elle s’est simplement contentée de s’affirmer dans les domaines annoncés précédemment.

 » il faut sortir des cases dans lesquelles on veut nous mettre »

Qui ne dirait pas que la femme doit avoir une place égale à celle de l’homme dans la vie sociale, et aussi professionnelle? Ce que chacun défend dans ses dires, chacun les dénis dans ses actions. En Afrique le rôle primordiale de la femme et sa place à tous les niveaux de la vie économique, sociale, et souvent même politique , n’est pas encore apprécié à sa juste valeur même si de réels progrès sont en cours.

« Nous sommes dans un système qui accepte l’incompétence des hommes mais pas celle des femmes! » — Leila Aichi

Afin de montrer combien les femmes jouent un rôle déterminant dans le dynamisme et l’influence de nos sociétés et aussi des diasporas africaines, des femmes engagées dans des réseaux d’influence, ont été invitées à témoigner ce 31 Mars 2017 lors de 4 tables rondes thématiques autour des réseaux sociaux , économiques, politiques, et aussi culturels. Ces tables rondes ont été organisées par la mairie de Bordeaux. Des journées dédiées à la diaspora africaine sous la présidence de Alain Juppé, Maire de Bordeaux, Président de Bordeaux Métropole et Ancien Premier Ministre. Ce rendez-vous a eu pour objectif de renforcer les liens historiques, culturels, économiques et humains tissés entre la France et le continent Africain. Ces liens selon la mairie , ont pour but d’accroitre la visibilité et le développent de Bordeaux en Afrique , où émergent des dynamiques nouvelles.

« Mesdames, c’est à nous de nous réunir pour changer le monde! Nous sommes majoritaires sur la Terre! » –Nasseneba Toure

Il est considéré que les femmes sont parties prenantes dans la construction et la transformation de nos société. Mais fort  est de constater malheureusement tous les jours la sous-représentation des femmes dans les sphères de décisions particulièrement en politique et en matière économique.

« Je n’aime pas l’injustice, c’est pourquoi j’ai toujours voulu me battre! » — Nancy Traore

En Afrique, selon de récentes estimations de l’OCDE , les femmes constituent près de 70% de la force agricole du continent et produisent environ 90% de toutes les denrées alimentaires. L’immense majorité des femmes africaines sont employés dans le secteur informel ou à des postes peu qualifiées. Pourtant, les femmes de la société sont multitâches et sont mobiles et connectées. Les nouveaux outils leur permettent d’être plus audacieuses pour entreprendre, monter leur start-up et accompagner  le changement de leurs entreprises.

Aujourd’hui les femmes osent, elles changent la donne et il faut qu’on leur reconnaisse ça. La puissance des réseaux sociaux casse les codes et les femmes savent en tirer le meilleur pour partager leurs expériences, leurs conseils, leurs projets, leurs recettes, etc.

Lors de cette journée consacrée à la diaspora africaine, nous avons eu la chance de rencontrer des femmes fortes, influentes et inspirantes que ce soit des bloggeuses, chefs d’entreprises; qu’elles soient dans le domaine culturel ou engagées en politique,  elles s’engagent pour faire bouger les lignes, changer le domaine.

« Les femmes de la diaspora doivent être plus visible, pour que les jeunes filles se disent: moi aussi je peux le faire! »

Ce sont les femmes qui portent les projets économiques en Afrique. Elles portent le poumon de l’entreprenariat africain. Cette pensée nous vient de madame  Françoise Remarck-Le Guennou . L’une des femmes présente à cette journée. Une femme qui débute sa carrière dans le cabinet Ernest & Young à Paris en 1986. En 2003 elle devient PDG de Canal en cote d’ivoire où elle passe 23ans. En 2015, elle rejoint le groupe CFAO en tant que Directrice de la communication et des relations institutionnelles. Ces femmes nous montrent qu’une  femme au pouvoir est élégante et douce.

Durant cette journée, il y a eu des ateliers de performance et en surprise un mini concert de gospel. L’une des femmes présentent nous a raconter une histoire, l’histoire d’un crapaud qui voulait traverser la marre. Personne ne pensait que ce crapaud y arriverai, à un moment, l’on remarque que le crapaud se trouve déjà de l’autre coté. Tout le monde se demandait comment il y est arrivé, et c’est à cet instant que l’on se rend compte que le crapaud était sourd: il n’a donc rien entendu des critiques, des dissuasions , des paroles décourageantes. Alors femmes, soyons sourdes et avançons.

« Etre mère au foyer est respectable »

L’on se dit souvent qu’être mère au foyer est solution de facilité, mais c’est aussi un parcours du combattant. Le foyer, pour moi c’est une entreprise. Une mère au foyer a de l’énergie. L’énergie est très importante dans la concrétisation des idées. L’énergie communicative bien sûr. La mère au foyer est pleine d’ambition pour ses enfants. Et aujourd’hui, si vous me demandez, après avoir rencontrer ces femmes influentes, celle qui m’inspire et a qui je veux ressembler, la femme qui a su bouleverser les codes selon moi, je vous répondrez: ma mère, une mère au foyer.

Un conseil: Ne jamais se comparer aux autres. Il y aura toujours meilleur que vous!

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Namos dit :

    Merci pour cet article. Les femmes africaines ont besoins de plus de soutien et de determination pour se faire accepter dans les spheres qui leurs sont hermetiquement innacessibles. Aussi l’education de la societe pour le changement de mentalité au sujet des femmes s’avere indispensable. Cet article devrait donc suscite un interet aupres des femmes.

    Merci …
    A bientot pour le prochain article …

    Aimé par 1 personne

  2. patchatcham dit :

    Texte profond et juste.
    Sans aucun doute la participation de a femme est indispensable à la fondation d’une société prospère, exemplaire. A nous tous de participer à la réalisation de ce dessein

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s